Les humeurs du Sunderien Fou

Mes humeurs, bonnes ou mauvaises, mais vous faites pas d'illusions.

Ma photo
Name:
Location: 77, France

Appelez moi le Schtroumpf raleur.

vendredi, août 25, 2006

Ouf ?

On ne comprend a quel point on a eu peur qu'une fois le train passé, disait mon pote Tommy.
C'est chez toi, le pied degagé des rails, dans ton lit douillet que tu te rend compte que tu as manqué mourir.
10 jours de sourde trouille, a attendre, redouter un coup de telephone. Je rentre en hopital Lundi, 10 jours d'hospitalisation.
28 Aout, anniversaire de ma mere, ca aurait pu mieux tomber. Mais bon, je suis soulagé, une aussi grosse entrée c'est qu'ils vont tenter quelques chose, ils n'abandonnent pas.
Surement tests divers, peut etre chimio ?
On verra.
Putain, le telephone raccroché, mon corp entier a soufflé un ouf de soulagement. Je tremble de tension, j'ai envie de vomir, mes intestins se rappellent soudainement qu'ils ont le droit de se faire remarquer... La peur est une bonne chose, je dormirais mieux ce soir.
Je respire.
J'ai meme froid. Du Bon froid, du genre on a eu chaud.
Rien de pire que la trouille non dite, qui ne peux etre exprimée parce que "irrationnelle" ou injustifiée. Putain, les gens, ca soulage tout de meme de pas se savoir mis de coté par la science, meme si ca augmente pas des masses les chances de survies.
Je suis encore un patient a espoir, meme mince.
Je vais aller feter ca en faisant caca. Mon popotin en fretille d'avance.
A part ca. Coup de telephone de ma tantine. Dieu sais que je l'aime, mais sa voix au telephone me fait plsu perdre de points de vies que la pire armée de lopettes de Space Marines.
J'ai paumé une excroissance de chairs, au niveau du nombril. Depuis que je suis malade, elles tombent une a une. Depuis ma naissance, j'en avais une dan sle cou, deux sous le bras et une au nombril. J'en ai plus une seule. Speciale dedicace a ceux qui mangent en me lisant. Plus d'excroissances, prochaine etape, mon penis.
J'espere qu'ils me guerirons avant.
Putain, je me sent leger ce soir... Tiens, je vai sme mater SOS Fantomes pour feter ca.

Allez, bonne nuit les lapinous, et qu ele Vargr Regne.

jeudi, août 24, 2006

Ebay, transformers et prise de sang. A quand la neige ?

Levé a 7h popur une prise de sang a domicile, l'infirmiere ne s'est pointée qu'a 11h15.
"Ah bah excusez moi, j'ai eu un soucis avec une cliente qui a fait un malaise... Je vous pique dans quel bras ?"
Un peu trainé sur le balcon ce matin, dan sl'attente de la vampirette, calecon long, tee shirt cubitus et peignoir de bain, un look tres Hugh Hefner, sans les jolies filles. Froid, venteux, pluvieux, un vrai temps d'Aout dans l'hemisphere sud. Je me suis caillé mais ca fait du bien.
Une tasse de thé a la main, me suis fait engueulé pasque j'etait pas a jeun pour la piqure, qu eca faussait les resultats.
Toute facon demain, theoriquement (ou peut etre lundi), je sais a quoi m'en tenir, nouvelle tentative de me sauver ou acharnement a me faire durer.
Pour me changer les idées, l'apres midi venant, j'ai trainé le net.
Tombé sur les Design de "Transformer, the Movie"...
http://www.tfw2005.com/boards/showthread.php?t=108437
Docteur, j'ai super mal aux fesses, vous pourriez me sortir Optimus Prime de l'Anus ?
Bon, ok, j'ai rien contre une petite amelioration des Designs, mais là, c'est limitefoutage de gueule des fans.
Autant faire de "Boule et bill le film" les aventures de Boule, une jeunen teen sexy de 17 ans et de son Dobermann.. Ca sonnera mieux sur l'affiche, mais respect du fan...
Depité, je me suis maté quelques aventures en DVD, vite fait, comme ca, presuqe en avance rapide sur les scenes de transformations, une larme a l'oeil.
Apres, j'ai eté sur Ebay france. Pas dit qu'une fois en bonne santé je m'interesse pas a ce trucs.
J'ai tapé Rock Lords, Dragonautes, Mask... Pleins de trucs sympas a se recuperer a l'occaze, tant soit peu qu'on suive regulierement les ventes.
Si je survis, je me vois bien commencer une petite collection de Dragonautes. Et continuer celle stagnante de figurines Schtroumpfs, peut etre :)
Sauvé, loins derriere moi les interrogations philosophiques a l'annonce prochaine de ma mort, peut etre sombrerais je dans l'accumulation de bien capitaliste, finalement...
Rest eque si je meurt, y'aura des trucs a gicler grave, le bordel qu'on laisse derriere soit en mourrant on y pense pas...

Alle,z bonne nuit les Lapinous, et qu ele Vargr Regne.

mardi, août 22, 2006

Je suis un sale con et j'assume.


J'avoue, une part non negligeable de ma personnalité trouve assez minable le message de maintenant. La carte postale a eté recue par votre serviteur cette apres midi meme, de la part de la femme de mon grand pere.
C'est un delire total, a se demander si elle ne cultive pas des herbes musicales dans un coin de son jardin.
Que dire...
Se moquer ? Oui, un peu, d'accord, c'est la tentation premiere. Mais derriere le texte, etrange, metaphorique et popplesien a l'exces se devine une peine veritable a me voir sombrer dans l'angoisse et l'amertume. La femme de mon grand pere, m'aime bien, elle a simplement une bizarre facon de l'exprimer.
Tout cela est maladroit, mais sincere, le signe esterieur de richesse d'une souffrance empathique veritable a mon egard... comme dit l'adage, il vaut mieux etre trop aimé ue pas aimé du tout.
Neanmoins, toute sensiblerie sincere mise a part, reste la face noire et moqueuse de ma personnalité, qui, une fois le museau humide d'emotion essuyé, n'a pas manqué de laisser echaper un petit sourire carnassier.
Tout cela est trop, Presque Francislalannesque.
J'ignore si tu me lira un jour Anne Marie, je souhaite que non, je t'aime beaucoup, je percoit ton message, mais là, non, c'est trop... Faut arreter d'ecrire a 4h du matin un jour d'insomnie :D
Demain, j'aurais des remords d'avoir posté ce message...
Ou peut etre pas, j'en sais rien ;)

Allez bonne nuit les lapinous et que le Vargr Regne.

hop.

Encore une journée de lecture, aujourd'hui.
Pas envie de telé, pas envie d'ordi, ou peu, juste assez pour tenir les gens au courant de ma santé a travers ce blog.
Je vais mourir, mais ca devrais pouvoir encore tenir jusqu'a ce soir.
J'arrive plus a dormir, je me reveille toutes les 2h. Dans le silence et l'obscurité de ma non inconscience nocturne, normalement regeneratrice, je suis a l'ecoute de mon corp, et ca me rend dingue. Le tiraillement de la peau, en premier, sensation constante et desormais habituelle, puis plus loins, dans les entrailles, la brulure constante de quelques organes tombant sous la loi de la maladie, petit a petit. La chaleur de l'interieur, consumant vie et espoir dans l'attente d'une guerison improbable...
De temps en temps je sombre, un sommeil court, sans reve, ni repos veritable. La plupart du temps je m'efforce de me reposer en journée, un bon livre, un fauteuil confortable, et le silence tres relatif de la rue, finalement si rassurant.
La lumiere, le bruit. La vie urbaine comme ancrage a ma santé mentale.
Marc aurele hier, le Tour de Gaule d'Asterix aujourd'hui, et tout a l'heure Spirou et les Hommes bulles et autres aventures.
5,6 Bds au hasard tirées d'une etagere ou je vais rarement. Ca se sent, depuis quand j'ai du Michel Vaillant, moi ???
Pouf pouf, autre sujet.
Tiens, histoire de tester l'erudition de mes blogonautes, je vais vous citer une phrase tirée d'un de mes bouquins preferés. Je donne un indice, Nicolas S. ne l'a certainement jamais lu, j'ne suis presque sur.

Peut-être les cerveaux des créatures terrestres sont-ils naturellement lents et brouillons. Peut-être sommes-nous les demeurés de l'univers

Le premier a trouver gagne une tranche de jambon dedicacée.

Allez, bonne nuit les lapinous, et que le Vargr regne.

lundi, août 21, 2006

Aujourd'hui, Marc Aurele.

103eme message, parlez moi d'un mois d'aout pourri, je porte un petit pull et j'ai froid.
Les gens du syndic de mon immeuble font des essais sur le chauffage par 40° a l'ombre, mais là, il fait 19 et rien, pas de nouvelles.
Le moral va mieux. C'est pas encore ca, mais comme dit le proverbe, tant qu'on n'est pas mort, on est encore vivant.
Rien ne vaut la sagesse populaire. Tant qu'il y'a des patates ont peux faire de la purée, disait ma grand mere.
Un episode de New York Police Criminelle hier soir m'a donné envie de relire Marc Aurele. 2h de recherches poussiereuses dans mes vieux bouquins m'a remis en mains un receuil de pensées.
Jette tout, ne garde que ce peu de chose. Et encore souviens-toi que chacun ne vit que dans l'instant présent, dans le moment. Le reste, c'est le passé ou un obscur avenir. Petite est donc l'étendue de la vie; petit, le coin de terre où l'on vit; petite, la plus longue renommée dans la postérité; elle dépend de la succession de petits hommes qui vont mourir très vite et qui ne connaissent ni eux-mêmes ni ceux qui sont morts il y a longtemps.
(...)
Le temps de la vie de l'homme, un instant ; sa substance, fluente ; ses sensations, indistinctes ; l'assemblage de tout son corps, une facile décomposition ; son âme, un tourbillon ; son destin, difficilement conjecturable ; sa renommée, une vague opinion. Pour le dire en un mot, tout ce qui est de son corps est eau courante ; tout ce qui est de son âme, songe et fumée. Sa vie est une guerre, un séjour sur une terre étrangère ; sa renommée posthume, un oubli. Qu'est-ce donc qui peut nous guider ? Une seule et unique chose : la philosophie. Et la philosophie consiste en ceci: à veiller à ce que le génie qui est en nous reste sans outrage et sans peines ; à ce qu'il ne fasse rien au hasard, ni par mensonge ni par faux-semblant ; à ce qu'il ne s'attache point à ce que le autres font ou ne font pas. Et, en outre, à accepter ce qui arrive et ce qui lui est dévolu, comme venant de là même d'où lui-même est venu. Et surtout, à attendre la mort avec une âme sereine sans y voir autre chose que la dissolution des éléments dont est composé chaque être vivant. Si donc pour ces éléments eux-mêmes, il n'y a rien de redoutable à ce que chacun se transforme continuellement en un autre, pourquoi craindrait-on la transformation de leur ensemble et sa dissolution ? C'est selon la nature ; et rien n'est mal de ce qui se fait selon la nature.
Il y'a un appaisement que j'admire, dans le stoicisme, quelques chose de commun au code samourai et auquel j'aspire sans etre capable d'y parvenir.
Le temps est gris, il y'a du vent, j'ai un bon bouquin et un gros chat sympa qui ronronne a coté de mon genou sur le canapé...
Meme si elle doit etre courte, là vie n'est pas mal...

Allez, bonne nuit les Lapinous, et que le Vargr Regne...

vendredi, août 18, 2006

7 jours de doutes.

102eme messzage, le moral ne vol toujours pas tres haut.
Le pire, c'est le matin, l'inconscience d'un esprit encore dan sles brumes du sommeil. Se lever, uriner le regard sur le mur, vide, eteind, sans vraie conscience de la douleur de la peau, puis se rappeller.
Se souvenir de tout, et en oublier l'envie de cereale qui tenaillait nos entrailles 10 minutes auparavant. L'hopital doit appeler vendredi prochain, une semaine a passer dan sles limbes de l'ignorance, a ignorer si on tente encore quelques chose ou si, faute de solution, on abandonne l'idée de me guerir au profit de celui de m'epargner de la souffrance. Faire durer, plutot que de sauver.
Le pire, c'est les gens qui appellent pour ne rien dire, faute de savoir comment gerer la situation, et qui emplissent les blancs d'idées toutes faites et de conseils a la noix.
Non, ca ne va pas, je vais mourir, je n'ai pas envoe de garder courage. non, il n'y'a pas touijours une solution, a un moment, les solutions ca s'arrete, ils laissent tomber.
Non, je sais pas si il fait beau dehors, et je m'en fout. non, je ne fait rien, j'ai envie de ne rien faire, je n'ecrit pas, je ne lis pas, je regarde a peine la telé. Je n'ai pas envie de me changer les idées, comment, emme, dan sl'absolu, arriver a me changer les idées, a penser a autre chose ???
rester poli, parce que meme le pire chiantisseur souffre aussi de me voir ainsi. Meme mourrant, je doit rester une creature sociale....
Dan sune semaine, je serait fixé. Ca va etre 7 putains de longs jours a supporter les regards eteints de mes parent,s les appels reconfortants des vieillardes et infirmieres diverses qui composent ma famille paternelle, et autres parasites plus ou moins bien acceuillis...
7 jours dans le doute, a ne savoir quoi faire...7 jours a s'efforcer de garder courage...

Allez, bonne journée les lapinous, et qu ele Vargr Regne.

jeudi, août 17, 2006

Sunder in Blues...

101eme message, 1 par Dalmatiens.
Ah la la, comment parvenir a etre drole, ou simplement pas depressiff, lorsque ses chances de voir l'anniversaire de ses 29 ans est reduit a presque zero ?
J'ai toujours su que je ne vivrais pas vieux. J'ignore pourquoi, mais ca a toujours eté une certitude.
la nuit est noire, les voitures pinpon des pompiers sont rouges, je mourrait jeune.
Je devrais etre moins surpris., ou toput du moins pas aussi deprimé.
Sauf que je meurt sans avoir rien fait. Je n'ai pas ecrit la moitié de ce que je desirais ecrire, faute de savoir de combien de temps je disposait. Je n'ai jamais fait un boulot qui me rende fier ET qui me donnais acces a l'independance financiere. Je n'ai jamais eu d'appartement. Je n'ai pas eu d'enfants, je n'ai pas vecu avec une nana...
Je n'ai jamais rendu ma mere fiere de moi...Je vai smourir en etant le fils debile bouletisant dont on dirait qu'il a gaché, soit qu'il n'avait pas de potentiel...
Ca, ca me tue. de ne pas pouvoir la rendre fier au moins une fois.
...
pouf pouf...
...
Ne pas deprimer les gens. apres tout je ne suis pas ENCORE mort.
Je ne suis pas encore en trop mauvaise santé, et il y'a tant de protocoles... Peut etre verrais je, meme, l'année 2007 et un hypothetique 200eme message.
mouais...
Pas encore une bonne journée, là. Il est des larmes parfois si salées qu'elles detrempent meme le maquillage du clown...
J'ai pas le moral, simplement. Et contre ca, il n'y'a que deux solution: Une guerison, ou lme temps. Et pour l'instant je ne dispose theoriquement que de peu de l'un et de rien de l'autre....
Putain, et j'ai plus de tit gateaux...

Allez, bonne nuit les lapinous, et qu ele Vargr Regne.

Je suis de retour...

Retour plus rapide que prevu. Malgres semble t'il de bon resultats sur le dernier protocole, tan que la chimio etait en chemin, la maladie revient dans la moelle a toute allure. Sans trop y toucher, la doctoresse commence a me parler "accompagnement". Pour ceux qui comprennent le vocabulaire croque mort, ca sent le sapin...
Je suis chez moi. Dans le silence de la nuit, incapable de trouver le sommeil, je pense au sapin et a l'habillement interieur de mon cercueil. Je me demande si je vais avoir le droit d'etre enterré avec un lecteur DVD et Sos Fantomes...
Là, tout de suite, et malgres la maladie, j'ai envie de me murger salement.
Mes Enormes Murges, comprenez des prises d'alcool telles que je suis incapable LITTERALEMENT de me rappeler autre chose que d'un reveil douloureux sur un carellage qui n'a rien a voir avec chez moi, il y'en a eu 3, dans ma vie. A la mort de Jade, avec Tommy, ou je me suis reveillé chez lui les peids sur le canapé et le visage sur une table basse, dans une flaque de bave en parti a chacun de nous deux. A la mort de Tommy, avec Vincent, dans un bar, ou je me suis reveillé chez lui avec un hematome en forme de tabouret de barre en pleine poitrine, et des dents non personnelles dans une pochers, indices evidents d'une nuit de violence gratuite comme Tommy les appreciaient. Et enfin a la mort d'Emily, ou je me suis murgé avec Jacob au Liptonic/Panach', ce qui a eté long, tres long.
Là, tout de suite, j'ai envie de trinquer a ma propre mort, de plus en plus proche. Oui, je vois la lumiere, et c'est pas celle du paradis, 'est celle du Metro Ligne B de 22h17, comme dit le poete...
Savoir qu'on risque de mourir et en voir augmenter les chances a chaque echec, je souhaite ca a personne. Le desespoir a repetition, la perte de l'esperance par peaux e chagrin, ca n'est pas tres agreable...
Mais bon, voyons le bon coté, je suis chez moi. Je saurais ce que l'hopital decide pour moi le Vendredi 26 Aout... Ca me laisse le temps, a l'occaze, de rechercher ce collier en "oeil de tigre" qui a tant plu a ma mere dans la boutique Nature et Decouverte, histoire de feter son anniversaire, le 28...
100eme message, donc, peut etre vais je tenter de trouver une nouvelle signature pour l'occasion.

En attendant, Bonne nuit les Lapinous, et qu ele Vargr Regne.

dimanche, août 13, 2006

99eme dernier message.

Bin, finalement; pas de 100eme message, weel end occupé entre souffrante due a perte de peau et manque de temps pour organiser mes petites affaires.
Minimum 18 jours d'absence, peut etre 6 semaines, voire 8. Donc, retour soit mi septembre, soit mi octobre. J'ai la trouille mais c'est pas vraiment comme si j'avais le schoix, c'est essayer de se faire soigner ou mourir...
C'est la vieille histoire drole du bukuku ou la mort.
-Heu...la mort, plutot...
-D'accord, mort par Bukuku !!!
Que dire... Existe t'il des paroles immortelles qui doneraient un caractere innoubliable a cette chronique ? Surement, mais je prefere ne pas dire adieu, ca a tendance a attirer la poisse. Disons plutot au revoir, et reservons le 100eme message, soit a moi a mon retour, soit a mon frangin pour annoncer ici ma mort.
Penser a lui envoyer mes identifiants, a l'occaze, là, ce soir... ou plutot non, il mettra l'info dans les commentaires, ca forcera les gens a les consulter, le museau humide d'emotion et le coeur battant...
Le 100eme message annoncera mon retour, condamné ou en voie possible de guerison, ou ne sera pas..
Na.
Neanmoins...
Si je dois mourir, quelques remerciements.
Mon frangin, mes copains, en premiers lieux. A plus ici ou un peu plus tard dans un monde meilleurs. Pour eux, y'aura des courriers manuscrits en cas de mort, ils auront leur propre truc, j'y ai en partie pourvu.
Ensuite, les naunautes. Dans un relatif desordre, sans ordre particulier de preference.
Aux Sundernautes, rares mais presents. Cassius, Edwin, La Lanterne...
Aux Maitres de forums, qui m'ont supportés sans me foutre a la porte de leurs lieux d'aisances malgres mes blagues pourries. Ed, Lore, Revanche aussi appelé Ludovic Cruchot, Toon dit Caca Cretin, Tom197... Merci a eux.
Aux forumers, ensuite, ne vous offusquez pas si j'ai oublié votre nom, je me limite aux 10 premiers qui me viennent a l'esprit: Dame Grogramane, Frederic, Joan, La Famille Gourvy, Cyclopebox, Thorn, Scarletneedle, ben Wawe, XXL... Et aux autres aussi, que votre nom ne soit pas dans cette liste ne veux pas dire que vous e manquerez pas dans la tombe qui m'est destinée, c'est soit que je sais pas ecrire votre nom, soit que dans l'instant je pense plus a Alyson Hannigan qu'a vous.
Speciale dedicace aux trolls, mes compagnons de routes sans qui Internet ne serait qu'un triste lieu d'information precise entre gens de bonne culture et societé, ce qui serait tres ennuyeux a lire: Arsene Lupin, Bouffon72, Squilt... Et les autres, bien sure, continuez mon oeuvre :D
Et je rappelle que si je meurt, j'ai demandé a ce que Arsene soit reintegré sur Buzz. Mon dernier souhait de mec mort a la moderation de là bas, histoire de laisser un souvenir.

Allez, bonne vie les Lapinous, peut etre a bientot, et que le Vargr Regne.

jeudi, août 10, 2006

Plus que 2.

98eme message.
Wow, c'est dingue ce qu eje regorge d'idées sympa pour divertir mes lecteurs...
dingue...
Dans moins de 4 jours je suis a l'hopital. Lundi, 9h.
quelques chose comme moins de 70 heures, j'ai la flemme de calculer.
Ma peau est dure comme du cuir, les ganglions sont réapparus, les bobs et plaies ne se referment pas... J'aai la sensation qu'en fin de compte ce protocole non plus n'as pas fait d'effet. Ou alors il fait de l'effet, mai sne reduit la maladie que quelques temps seulement.
Pas de guerison possible, donc, mai speut etre au moins peut t'on me faire durer...
Je verrais ca Lundi. en attendant, je suis encore vivant, et en liberté, profitons en.
Tiens, hop, dans l'enthousiasme general, je vais aller faire caca.
...
...
...
Ca y'est, fini.
C'etait bien.
Y'a eu mieux mais c'etait pas mal. Bon rythme, pas de temps morts, de l'action... Je suis assez fier de moi.
Bon... Alors de quoi parler ? Ma santé, c'est fait, le caca aussi...
Je causerais bien telé mais c'est le desert cathodique ce soir...
Mon curé chez les nudistes sur AB1, 22h15.
Faudrais que je le vois un jour ce film, le titre est legendaire...
Non, pas ce soir. Un jour ou j'aurasi du temps a perdre.
Là, ce soir, je me fait un truc bien.
Plus que 3 jours de liberté, c'est champagne et pute tout les soirs !!!
...
Bon, ok, c'est pas vrai.
C'est DVD et Volvic thé menthe, mais c'est bien aussi.
On peux pas toujours etre au top tout le temps, et avec ma peau, j'ai deja mal de ma propre sueur, c'est pas pour risquer d'entrer en contact avec celle d'autres gens.
La preuive qu'on peux pas etre au top tous le temps, je relis ce message, et il est nul. Pas grave, je ferais mieux demain. Ou pire, si j'ai envie. Apres tout je suis chez moi, je met un pantalon SI JE VEUX !!!

Allez, bonne nuit les Lapinous, et que le Vargr regne.

mercredi, août 09, 2006

97eme Message.

97eme message, si je veux arriver au 100eme avant Lundi, va falloir que je trouve le courage de poster un peu plus...
Et aussi des idées de parlation, certes...
Pom pom pom...
Et vous, ca va de votre coté ?
Moi je limite les mouvements, dans l'espoir que ma peau regagne en normalité. que les plaies deviennent des bobos, que les bobos deviennent des cicatrices...
J'ai mal, et la sueur inherante a la manifestation cutanée de la maladie n'aide pas a me soulager. Heureusement, je fait Caca.
J'aime bien faire caca, c'est un peu comme etre assis mais ca rempli une necessité biologique qui excuse l'inactivité. J'aime bien les salles d'attente aussi, tout du moins s'il y'a de s magasines. L'attente est une donnée interessante, bien meublée elle peut etre aussi agreable qu'une veritable occupation. J'ai au moins ette chance, de ne pas stresser trop vite face aux delais et patiences necessitées par la science moderne...
Plus que queques jours avant mon entrée en chambre sterile, prelevement de truc dans les reins pour voir si la moelle est encore touchée par la maladie, scanner, pui seulement peut etre, apres, chimio lourde, aplasie et prelevement de cellule souche... Je me consolerais de toutes ces miseres en violant une infirmiere au hasard, a part peut etre la grande, chauve, avec un penis, celle là sera hors concours...
J'ai aucune envie d'y aller, mais je n'ai pas le choix. Deja parce que je veux vivre, ensuite parce que si je baisse les bras, j'ai pas fini de devoir repondre au telephone a mes parasites preferés. Il est parfois plus facile de se battre, meme en vain, que de devoir justifier de son abandon.
Jusqu'a present je n'ai jamais pensé au suicide, peut etre cela viendra t'il avec l'incapacité grandissante, la souffrance, l'agravation de la maladie. Je pense deja un peu plus au meurtre, m'etant insupportable l'idée de laisser le monde aux mains de gens que je ne serait plus là pour combattre. Condamné par la science, dans l'incapacité a me guerir, je me demande ce qu'il adviendra de mon sens moral. Liberé de mes peurs de represailles policiere et judiciaire, m'abandonnerais je a la violence legitime et la justice privée ? Sans le poid de la societé,sombrerais je dans l'instinct de justice ne lieu et place de la Loi ?
Conneries, je pense trop. Je vais donc aller faire caca, puis me mettre un DVD des Transformers.
Et peut etre aussi peser a un message plus interessant pour demain.

Allez, lapinous, vargr, tout ca.

dimanche, août 06, 2006

Happy Beurzdé a mon frangin, s'il me lis...

Donc, c'est officiel je suis un plouc. 36 heures que je recherche le numero de telephone de mon frangin pour lui souhaiter un bon anniversaire, et je le retrouve pas.
Moralité, ne pas se servir des vieilles boites de pizza comme carnet d'adresse, des fois les gens les jetent...
De toute facon ce week end, c'etait instant moral en chaussure, peut etre pas l'idée du siecle de causer aux gens...
Je vais mourir... Je sais, je me repete, je l'ai deja dit. Mais n'empeche que c'est un peu l'info principale et essentielle de ce Blog, hein, la chronique desesperée et loufoque d'un type malade cachant ses larmes de rage derriere un masque de Clown jovial.
a 4 jour de mourir, Desproges, mon maitre, s'est rendu coupable d'une de ses blagues les plus celebres. "Noel au scanner, Paques au cimetierre.
4 jours avant de mourir il etait encore drole. Si Dieu existe, qu'il me laisse au moins une identique satisfaction. Si dieu existe, qu'il me laisse mourir sans trop de souffrances, et qu'il epargne a ma mere l'horreur de me voir avoir peur.
que je meurt serein au moins en apparence, pour les gens que j'aime. Q'ils me croient dans un monde meilleur dan slequel je ne crois pas, malgres que je crois en Dieu.
Paradoxe a la con, de croire en Dieu et pas dans le paradis... Que des inconvenients, pas un avantage.
Putain, je vais mourir... Je vais mourir... 3 mots a la con qu'on se repetent a certains instants cruciaux de notre vie , tentant de se persuader de l'ineluctabilité de l'evenement.
On meurt tous, mais pas demain, ni cette semaine, donc on s'inquiete pas, on a le temps de voir de bons moments encore arriver.
Moi c'est peut etre dans une semaine, en etat d'applasie totale. Ou dans un mois, lors de ma greffe.
J'ai vu 2006, je verrais peut etre 2007. 2008, deja moins de chances...
Je n'ai pas peur... Je suis simplement en colere, parce que je laisse derriere moi des gens que j'aime et que ma disparition va les aneantir. Ma mere, mon pere... Peut etre d'autres gens, peut etre...
...
Pouf pouf...
...
Sur une note plus gaie, ce Week End, j'ai terminé de me mater le premier volume de Jem et les Holograms. J'ai mangé des saucisse au barbecue chez mon oncle, le regard perdu sur la foret qu'est desormais son jardin, plus entretenu depuis des mois. Il a des renards, veridique, je les ai vus. une famille entiere, 1 femelle et 3 petits... J'ai frelu mes vieux special Strange Origines, j'ai fait caca.. Un bon Week end, quoi, pas prise de tete, comme je les aiment...
Ma peau me fait mal mais on s'habitue a tout, meme aux plaies qui s'ouvrent dans le cuir aux points d'articulation, interieur du coude, genoux, etc...
Dans une semaine je suis a l'hopital.

Allez, bonne nuit les lapinous , et que le Vargr Regne...

jeudi, août 03, 2006

tofomoi






Pas envie d'ecrire aujourd'hui, fatigado et envidad de mater telé.
Peut etre Kamelott Chapitre 2, ou ma 50eme mise en lecteur de 40ans et toujours puceau :D
Neanmoins je reserve aux gens une petite surprise, née d'un defi internaute.



Que l'Internaute sache une chose, j'ose tout. Et qu'il sache aussi que si je n'ai pas mis de photos de nues, c'est que le proprietaire de l'appareil numerique m'a menacé d'un proces si j'enlevais mon pantalon.














Un petit coté Henry Guibet sur celle là. J'aime bien.






Donc, là, c'est moi. quelques part entre Victor Lanoux et John Malkovitch, malade, mourrant, mais finalement on m'a connu pire en bonne santé :D


Allez bonne journée les lapinous, et qu ele Vargr Regne.