Les humeurs du Sunderien Fou

Mes humeurs, bonnes ou mauvaises, mais vous faites pas d'illusions.

Ma photo
Nom :
Lieu : 77, France

Appelez moi le Schtroumpf raleur.

mercredi, juillet 12, 2006

Wikipedia, c'est bien.

Question du jour: Est ce que je reprend espoir ou est ce que je sombre finalement dans la folie ? En effet, la joie qui m'etreint depuis quelques temps est t'il de l'esperance retrouvée, ou une inconscience commencée ? Refute-je l'approche de la mort, ou alors ai je vraiment une croyance en ma possible guerison ?
L'esperance est le reve de l'homme eveillé.
Je viens de terminer Les Yeux foudroyés, de Dean Koontz. Cette maxime en est tirée.
J'aime bien. Comme de chacune de mes lectures j'en ai tiré quelques chose de nouveau. Une maxime, un nom, un mot... Dans le cas present les 3.
Reste le nom et le mot.
Kitty Genovese, dont je ne connaissait rien, et dont je decouvre l'importance en d'autres points frontaliers de ma culture personnelle. Et peut etre, qui sait, sur ma philosophie.
Et un mot, equanimité. Un mot que je connaissait pas, que j'aurais un peu de mal a placer dans une conversation courante, mais dont j'aime a gouter signification et sonorité.
Nom et mot ont leur article personnels sur Wikipedia. Je ne saurais trop vous conseiller les balades sur ce site, je me regale regulierement.
Souvent on me demande, moi qui ai Nietschze et Platon dans ma bibliotheque, pourquoi j'ai presque le Triple de livres et ouvrages sur l'horreur, le fantastique, la fantasy ou autre sur les memes etageres.
Deja, pasque j'aime le Fantastique, Na. Et si Platon et Nietschze me plaisent tant, c'est qu'ils arrivent a rendre leurs textes assez vivants pour que je ne m'ennuis pas.
J'ai aussi Hegel, quelques part. Je crois qu'il cale un meuble depuis la fin des 90's...
Ensuite, pasque il est plus facile d'ouvrir le contact avec un livre de SF ou de fantastique qu'avec les Pensées de Pascal (que j'ai lu aussi, des trucs passionnants mais Putain que c'est long...). Une nana, ou un gars, dans une salle d'attente, cherchera toujours a satisfaire sa curiosité. Il est plus courant que les lecteurs de Koontz ou Pratchett (meme si je ne rafole pas de celui là hors collaboration avec Gailman, mais il est plus connu que Nancy Collins, par exemple) releve la tete vers vous avec un sourire et balance quelques chose comme "j'adore cet auteur" ou "j'ai lu ce livre" qu'un lecteur de Nietschze.
Et honnetement, je ne suis pas sure de vouloir causer de Friedrich dan sune salle d'attente, ou n'importe ou ailleur sans l'avoir volontairement decidé. Alors que Pratchett, Koontz, ca reste une discussion ouverte , variée, et ouvrant sur d'autres sujets possibles.
J'ai pris Nietschze en UV, a la fac. Que des filles dans le cour. J'aurais jamais pensé me faire chier un jour en parlant de Superman...
Tiens, en parlant de Gailman et Pratchet, je lis actuellement sur Wik' que le livre "De Bons Presages" serait (ou aurait eté) envisagé comme projet film.
Terry Pratchett s'amuse a commenter la nouvelle: Gaiman dit qu'il n'y croira que quand nous serons en smoking sur le tapis rouge le jour de la première. Je le trouve très optimiste
J'adore ce site, c'est un regal.
Tiens, y'a aussi un article sur Nancy Collins. Y'a honnetement des gens qui devraient jamais scanner leurs photos...
A part ca, journée cool a l'hopital. L'infirmiere etait mignonne, les soins et le traitement ont etés rapides...
Derniere fois que je voyait mon ambulancier, ma derniere semaine de transport sera prise en charge par ma maman en vacance.
Etrange, les rencontres hospitalieres, medecins, employés et malades. Des liens se tissent, on discute, on rigole parfois, mais une fois le temps de la separation venu, personne n'a envie de dire "a bientot", ou "a se revoir"...
Des amis a usages uniques, dirait le sens de l'humour savonneux de Jack...

Allez, Bonne nuit les Lapinous, et que le Vargr regne...

3 Comments:

Blogger grog' said...

"Des amis a usages uniques"
comme presque tout dans un hopital
;)

8:59 PM  
Blogger Sunder said...

non, ils reutilisent les infirmieres, ils les lavent juste un peu :D

11:41 PM  
Anonymous 'ulien said...

'des amis à usage unique'... fan de fight club...le meilleur film au monde!j'ai aussi aimé le 'les choses qu'on possède finissent par non posséder' et le 's'améliorer soi-même c'est de la masturbation, mais se détruire soi-même...'.En voyant ton blog j'ai tout de suite su que tu avais vu le film, vu ta manière d'analyser les choses, très réaliste et en même temps trop bidonnante!je me suis tout de suite identifier dans le 'quand le monde se décide à faire du trempoline sur mes couilles il le fait avec force et enthousiasme'vu mes séjours longs et répétés à l'hopital, l'impossibilité de comprendre les femmes...lol.n'arrêtes jamais ton blog,je suis trop fan!!!

7:22 PM  

Enregistrer un commentaire

<< Home