Les humeurs du Sunderien Fou

Mes humeurs, bonnes ou mauvaises, mais vous faites pas d'illusions.

Ma photo
Nom :
Lieu : 77, France

Appelez moi le Schtroumpf raleur.

mardi, avril 04, 2006

Une ballade televisuelle chez Walter Hill (billies)

Aujourd'hui, et dans l'attente de meilleurs informations, une chronique light de ma vie, j'ecrirais plus demain.
Enfin, si je suis chez moi...
Retour probable a l'hopital pour dans pas longtemps, ma prise de sang d'hier ayant montré un deficit GRAVE de globule blanc.
Bon coté, je cherche encore, mauvais coté, tout le reste. Si on pouvais eviter de m'eternuer dessus pendant les jours a venir ca n'en serait que mieux.
A part ca, la glande continue a tout les etages, et vous savez quoi ? Bin je m'ennuie meme pas. Toutes les deux heures a la suite de l'appel hysterique de la doctoresse je dois prendre ma temperature anale, ce qui est dure vu qu'a part un chalet thermometre ramené de classe de neige a l'age de 11 ans, je sais pas ou ma mere range les autres.
Donc, je fait ca au doigt, comme pour l'eau du bain. A vue de nez je n'a pas chaud, mais je sent le caca.
Ah, la scatologie, l'autre pays du fromage...
Sinon, sans rapport, je me rematais ce matin "Sans retour", de Walter Hill, actuellement sur Action, un avant-Predator avec des bouseux du Bayou. Fabuleux film, l'un de mes preferé du genre avec Delivrance. Rien de gore, juste de l'atroce, et la confrontation entre la violence organisée de la societé et celle des isolés, qui elle ne s'encombre que d'efficacité.
Un homme a dit un jour que la Guerre ne s'enseignait pas, elle s'apprenais. Ces films en sont pour moi l'illustration la plus parfaite.
Et dans les deux il y'a de la bonne musique, ce qui ne gache rien.
Si vous connaissez pas filez tout de site chez votre Dealer de Videos, c'est un autre genre d'investissemet que Basic Instinct 2 et les Bronzés 3.
On m'a recemment pretés les 2 en Divx. Je ne saurais qu'encourager le piratage pour ce genre de merde, c'est un acte politique que de tout faire pour que les producteurs de ces daubbes se retrouvent a devoir vendre leur corps pour rembourser les frais. A partir d'un certain niveau de nullité, les films devrait etre considerés comme des actes terroristes contre l'intelligence, et leurs responsables, producteurs, financiers, realisateurs, confiés aux bons soins de mes potes Zed et Maynard, facon Marsellus...
Pour ce soir, a moins d'etre en chambre sterile et une infirmiere dans les fesses (je dis ca sans sous entendu sexuel, les malades en chambre sterile on des bassins, semble t'il.), je me suis prevu Batman, le film de 1989. Pas tout a fait la meme emotion mais voir le Joker saccager le musée de Gotham me met toujours en joie. Hormis celui du Dark Knight Return, innegalable, peut etre l'interpretation des deux ennemis qui me fait tripper le plus.
Gros plan telé aujourd'hui, donc, les chaussettes attendent encore d'etre pliées mais tant qu'elles ne ralent pas d'elles meme, ca presse pas.
Finalement, meme mon systeme immunitaire se repose, c'est peut etre ca l'explication.

2 Comments:

Anonymous grog'bullerouge said...

ton systeme immunitaire est obeissant finalement: on lui dit de faire moins fort , il fait moins fort...

4:48 AM  
Anonymous ced101 said...

d'un autre coté trop de globules blancs c'est pas bien non plus ...

11:14 PM  

Enregistrer un commentaire

<< Home