Les humeurs du Sunderien Fou

Mes humeurs, bonnes ou mauvaises, mais vous faites pas d'illusions.

Ma photo
Nom :
Lieu : 77, France

Appelez moi le Schtroumpf raleur.

samedi, avril 08, 2006

HORS SERIE: Life of Sunder, part 1: Les Dessinateurs.

Eh oui, lecteur, nous sommes le week end, et malgres cela je suis devant mon ecran, a ecrire ma chronique Blogienne impopulaire et oubliée de tous. Dans le cadre de mon projet "apprenons a connaître Sunder avant sa mort dans d'atroces souffrances anales", je me decide a narrer, conter ici certains aspects et evenemets de ma vie, avec truculence et nostalgie, selon l'inspiration. Aujourd'hui, debutons par l'exploration d'un aspect meconnu de ma carriere creatrice, ces années ou j'ai vainement tenté de devenir scenariste de BD.
Des cartons entiers de dessins, de croquis, de resumés d'intrigues encombrent le dessous de mon lit. Autant de projets avortés, de series potentiellement en devenir, voire meme de BD completes, terminées, ne demandant qu'a etre publiées.
Mais je m'avance, autant commencer par le commencement.
Certes, je pourrais debuter par narrer mes années de creations adolescentes, ou, au coté de mon frere, j'inventais des Super heros et tentais tristement de les dessiner, aidé d'une patte gauche plus que maladroite.
Car tel est le drame du Scenariste, mes amis, il n'est pas dessinateur. S'il l'etait, tout serait plus simple, il n'aurait qu'a compter sur son talent, et se mordre plus ou moins durement les fesses lui meme si le succes se refusait a lui. Hors, je dessine pas.Ou mal, plutot. La preuve ici, sur le seul projet que j'ai un jour imaginé dessiner moi meme…
http://sunderlaw.chez-alice.fr/fonds/a12.jpg
Donc, a l'age de 17 ans, je me decide a me mettre a la recherche d'un acolyte anonyme.
Ce sera par chance inopinée Celine, une camarade de classe. Adolescente rebelle, quelques part coincée entre Tank Girl et Caitlin Fairchild au niveau de la personnalité, Celine, Codename Tarot, aime Romero, les X-men, Chaos Comics et Tank Girl, cité plus haut. Quand a moi fan des X-men et de Gen 13, de Infinity Inc et de l'Univers DC d'avant Crisis, je fait un peu figure de Bernard face a une Bianca sous acide. Elle ne reve que de Evil Ernie, je ne reve que de "Superminds, le comics".
Pas le meme univers…
Des heures de discussions, de croquis, et finalement quelques chose emergeant, perdu entre les canettes de biere et d'orangina elevées en pyramide (petite particularité de ma personnalité, j'aime mettre les choses en equilibre. Laissez moi assez longtemps m'ennuyer dans une piece, et vous retrouverez votre canapé en equilibre sur la table, elle meme posée sur 4 verres a pied en crystal ne tenant que sur des petites cuilleres, ce qui est extraordinaire a voir je vous promet, ma tante ne s'en remet toujours pas..).
Donc, disais-je avant de digresser, quelques chose emergea. Ce serait "Living Dave", les aventures de Dave, un adolescent bien embeté de se voir devenu un zombie aux appetits anthropophages et perdant des bouts de peau et de chair, a quelques mois de son bac, et alors que son papa envisageait enfin de lui payer son permis de conduire, et que la jolie Francoise lui adressait enfin la parole. Pendant 6 numeros, et 24 pages halletantes au total, Living Dave fera le succes du Fanzine a vocation mort vivante "Rom Heros", produit et distribué par Skaven et Major Domo, cousins de mon associée. Au plus fort de notre reussite, le tres celebre "numero 4, avec une interview exclusive du Maitre George dant de 1979", 45 numeros furent vendues a 11 francs piece, une reussite qui aurait pu durer longtemps si Skaven n'avait pas eté viré de son boulot, et par là meme privé de la photocopieuse…
Poussés par l'espoir d'un renouveau du magazine et de ses 12 pages de Bd mensuelles dont nous aviosn a 1/3 la charge, nous nous lancames dans un second projet, "Zombie Academy", là encore sommet d'humour macabre et volontairement potache, ou 4 adolescents Morts vivants integraient une ecole specialisée, ou des professeurs eux aussi morts vivants tentaient tant bien que mal de leurs enseigner a ne pas manger les vivants, et ainsi a leur donner l'opportunité d'integrer une vie "normale" dans le monde du travail.
Le projet ne devait plus revoir le jour. Apres presque 18 mois de collaboration, l'echec de mon bac et la perte de ma virginité (hé, c'est elle qui m'a violée, je vous jure.), Tarot et Rainmaker (mon pseudo de l'epoque) se separaient en bon termes, Celine obtenant la garde de "Living Dave", et moi celle de "Zombie Academy".
Que sont t'ils devenus ? Celine, aujourd'hui est marriée a un homme charmant de 57 ans son ainé, et mere de ses deux derniers enfants. Ses beaux enfants, eux meme de 35 ans plus agés qu'elle, sont des gens charmants que j'ai eu le bonheur de rencontrer une fois, quoique peut etre un peu froids et avares en affectiosn avec leur nouvelle maman…
Mon deuxieme acolyte fut Steve, rencontré par petite annoce a l'université. Sur le conseil de mon pote Jake, j'avait etiqueté partout ma recherche d'un dessinateur, et il avait repondu. Nom-de-codisé Lazarus, Steve, affectionneusement appelé par sa maman "Stivi", aimait Alan Moore et ses Watchmen, Supreme, et lui aussi le DC d'avant 1986, avec une predilection pour l'Escadron des Etoiles.
En 6 mois de travail et d'orangina (Steve n'aimait pas la biere, ce qui est plutot agreable quand on travail a portée de rot de quelqu'un), nous accumulames plus de 4 dossiers entiers de concepts, heros, equipes, resumés et croquis nés de nos deux imagiatiosn fertiles. Vint pourtant un moment ou il devint necessaire de "finaliser" un projet, ou tout du moins une idée de direction a suivre…Le projet pris pour nom "Hundred Comics".
Je me rappelle encore du resumé que j'avais inventer pour integrer et "universifier" toutes nos creations disparates.
"Assis a une table de Diner, devant une assiette de poulet frit et de beignets de legumes, deux creatures celestes omnipotentes se disputent la possession de la terre. Ne voulant pas en venir aux mains, ils decident donc d'une solution a l'amiable. 100 humains, 50 chacuns, seront dotés de pouvoirs et laissés a leur libre arbitre, dans l'ignorance de la raison profonde de leur dons brusquement apparus. Le dernier "Doté" (Gifted en anglais, nous avions alors des pretentions internationales) encore en vie verrait son createur heriter du contrôle de la terre, et l'autre partir vers de nouvelles conquetes. C'etait cool, car quoi qu'il arrive, l'homme etait niqué, quelqu'un le controlais, j'adorais ce concept a la Spawn/Rising Stars…
C'etait cool, mais un peu compliqué. N'est pas Alan Moore qui veux, et l'année scolaire se terminant et nous voyant chacuns plus interessés par nos relations amoureuses que par la poursuite d'un projet galere a mettre en place, nous nous separions d'un commun accord.
Que sont t'ils devenus ? Lazarus est toujours un ami, meme si on ne se vois plus des masses depuis quelques années et son demenagement a l'autre bout de la region parisienne. Il vit depuis la fac en couple avec Audrey, que je surnomme affectueusement "Blondine" en raison de ses avis politiques "tranchés" et granblonborgne-isant. A l'inverse de Celine, Stivi dessine encore, animant de ses dessins et sur sa demande le blog "racisto-nouvelle star" de sa compagne…
Y'a des mecs qui devraient faire gaffe ou ils rangent leurs spermatozoides…
Puis vint l'Age de Nog…
Je rencontrais le padawan Nogawa lors d'un boulot d'un soir, un inventaire carrefour ou lui et moi aviosn pour projet commun et independant d'en faire le moins possible. Trainassant les pieds en rayons papeterie ou on nous avaient assignés, la sympathie fut immediate.
Nog, en 2001, etait deja par ses dessins de popotin a tendance fans une star Internet. Ses versions denudées de Alice au pays des merveilles faisaient le tour de la toile, et son identité de createur avant son propre fan club.
Au bout d'un mois, nous avions 3 idées a develloper. 6 semaines plus tard, croquis et resumés etaient complets.
-"Midnightmare Warlands" contait les aventures des derniers survivants de l'humanité dans un futur peu lointain envahit de Dragons , repliés dans une base militaire, et resistant au volant des derniers tanks et vehicules a leur disposition. Nog aimait les vehicules, moi les dragons, et son style de dessin arrivait a des merveilles dans les deux. Quelques part entre Donjons et Dragons et Macross, on se marrait bien.
-"Chevaliers et Boules de fourrures" se passait dans un monde Lanfeustien loufoque, ou un jeune garcon, son pote chien-homme et un poney myope a pois longs partaient a la rescousse d'une princesse en danger, prisonniere de mechantes boules de fourrures canniblaes. Pour ce projet, son gout et le mien pour l'heroic fantasy s'y voyait assouvis, et la pointe d'erotisme que nous aviosn decidés d'y incorporer lui aurait permis de se lacher, de donner cours a ses anciens penchants graphiques.
-"Greeley, USA", enfin, etait un projet qui me tenais particulierement a cœur, car de ma seule creation. Dans un monde ou l'homme a cedé a une etrange colere et s'est exterminé l'un l'autre, les derniers survivants de l'humanité tentent de survivre. Face a ses anciens compagnons, un neo nazi choisit pourtant de defendre ses nouveaux compagnons de route, ayant decidé que les anciennes dissensions n'avaient plus cours.
Le choix du projet a develloper en priorité se fit aux dés. Un 2 fut tiré, ce fut Midnightmare Warlands.
Au bout de 6 mois, 52 pages de BD Noir et Blanche, encrée, scenarisée et dialoguée furent produit, a notre grande satisfaction. Prêt a le presenter aux professionnels, on cherchait a avoir un rendez vous avec une maison d'edition, meme petite. A la limite, meme, a nous auto produire…
C'est alors que "le Regne du Feu" est sorti dans les salles.
Et là, ca fait chier, putain.
Meme scenar, meme idée. Moi qui etait un fan de ciné, au courant de tout, je n'avait rien su de ce projet.
On se pensait originaux et on se decouvrait "plagiaires". Surtout que certains passages "aeriens" se ressemblaient douloureusement, a notre grand desespoir.
Nog fut degouté, et moi plus que tout furieux. Un editeur accept de nous repondre, et bien que trouvant du potentiel, ne trouva pas l'idée tres originale.
Si au moins le film avait eté autre chose qu'un echec au box office, peut etre cela aurait t'il eté different.
Nous etions les copieurs d'un mauvais film…
Plusieurs projets nous vinrent a l'esprit par la suite, mais aucun ne declencha en nous la passion des debuts.
Ca avait fait chié, et c'etait fini.
Nog retourna a ses timické internet, je me lancais dans la Fanfic, histoire de penser a autre chose. J'ecrivais sur Buffy, sur les X-men, un peu de tout. Je relancais l'idée de "Greeley USA" et en fit le "Carnage", que je m'obstine aujourd'hui a transformer en roman, ou nouvelle potentielle…
Que sont t'ils devenus ? Nog poursuit sa carriere d'employé de Flunch, et peint desormais sur toile des images d'inspiration Appleseed et Mangaka. L'un de ses dessin s'est recemment vendu sur Internet pour 200 Euros.
Je crois qu'il n'a toujours pas vu "le Regne du feu", bon film, pourtant…
Peut etre reprendrais je un jour l'idée de devenir scenariste, je me marrais bien. Peut etre une fois mon occupation lymphomesque actuelle reglée je me mettrais a la recherche d'un nouveau dessinateur.
Mais cette fois, je me tiendrais au courant de l'actualité cinema :D

5 Comments:

Anonymous keldrill said...

Je persiste à dire que les chevaliers de l'Apocalypse sont un bon filon ;-) La Freedom Force, le MFDM, le Maitre du jeu... tout un univers assez original certes sûrement inspiré par tes influences médiatiques de l'époque mais agrémenté de l'estampille "The Rainmaker". Oui par contre il faudra revoir les superficies rocambolesques des bâtiments qui servaient de QG ou de certaines espèces du bestiaire :-D

Cependant, tu dis qu'un scénariste n'est rien s'il ne sait pas dessiner et là je dis : "faux !". Un léger coup de patte, même gauche à tous les sens du terme, suffisant à retranscrire les idées principales de ce que l'on doit voir. Bien sûr, en partant de ce principe on s'éloigne des comics ricains pleins de superhéros contortinnistes aux muscles saillants (et parfois même inventés, allez pas me dire qu'il y a 28 muscles rien que pour l'avant bras :-D).

Sinon, un Fufu's revival, ça te tente pas ? ;-)

9:41 PM  
Anonymous La Lanterne said...

Moi je dit que je veux que tu scenarise la "Linda" de Nog ;)
Y'a materiel a succes, cousin :D

10:35 PM  
Anonymous Nog said...

Toujours pas vu, non. Et pourtant tu me l'as preté presque 6 mois.
Je ne cache pas que ca fait partie des choses que j'ai encore coincées dans la gorge.

12:37 AM  
Blogger Sunder said...

recrache le et ramene le moi, enfoiré :D

9:43 PM  
Anonymous ced101 said...

des liens pour voir des extraits ?

11:38 PM  

Enregistrer un commentaire

<< Home